En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Pour les obsèques, il est naturel de choisir sa cérémonie pour un dernier hommage dans la dignité   
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Création de locaux
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

L'Association Maison des Adieux

Cérémonies civiles

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 10 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Communication par Mail

Création de locaux

 

 

Projet de création de locaux pour des obsèques civiles

 

 

Tout homme est confronté avec la mort, soit avec la disparition de ses proches, soit par la réflexion qu’il peut avoir face à sa propre fin. Question fondamentale qui nous interroge sur le contenu de notre vie, sur son sens, sur les traces et la mémoire que nous allons laisser, sur  le devenir après la mort.  Notre société par ses lois reconnaît la dignité humaine, respecte l’homme dans ses convictions, dans ses choix de vie, à condition qu’ils ne nuisent pas à autrui.

 

Dans cet esprit, pour     

    - reconnaître la valeur unique de l’être humain,

                - respecter la personne humaine et sa liberté de pensée.

    - permettre aux proches de commencer leur deuil

 il semble naturel qu’à l’heure de la mort, une cérémonie puisse être organisée autour de ceux qui nous quittent.

 

Puisque nous affirmons dans le cadre de notre Constitution que tous les hommes sont libres et égaux,  il faut donc que tout individu, quelle que soit la vie qu’il a menée, puisse bénéficier du même traitement et du même hommage de ses concitoyens à l’heure de sa mort.

 

Pour cela, il est important que les communes et la Communauté urbaine prévoient de véritables centres funéraires avec des locaux publics spécifiques, tout comme elles ont su prévoir des structures pour d’autres moments de l’existence (écoles pour l’enseignement, équipements sportifs, salles municipales de mariages, etc…).

 

Ces centres funéraires seront mis à la disposition des familles. Dans ces lieux, les cérémonies seront aussi ouvertes à toutes les confessions.

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

 

L’Association est issue d’une réflexion entre membres d’associations très diverses, répartis sur l’ensemble de l’Agglomération Nantaise. Réunis de façon informelle d’abord, ils se sont retrouvés plus régulièrement pour échanger sur

-         les rites funéraires qui sont pratiqués dans notre environnement,

-         la manière dont sont respectées les convictions de chacun, et

-         le déroulement des cérémonies qui marquent la célébration des adieux .

 

La création de l’Association répond au besoin de promouvoir un ou des lieux pour les obsèques civiles au sein de l’Agglomération Nantaise.

 

En effet, si beaucoup de nos concitoyens « passent » par une église pour pouvoir célébrer la mémoire d’un(e) défunt(e), nous constatons que ceux qui demandent des obsèques civiles sont de plus en plus nombreux. La « cérémonie » ne remplit pas le rôle qu’on attend d’elle quand elle se réduit à une mise en terre ou à une dispersion de cendres sans que soit rendu un hommage personnel et adapté. Le rassemblement se déroulant au cimetière, les conditions extérieures rendent souvent ce moment particulièrement inconfortable.

De par l’augmentation du nombre des crémations (de 10,5% en 1995 à 25% aujourd’hui), les salles de cérémonies attenantes au crématorium  se révèlent indisponibles et met  en lumière l’insuffisance de locaux adaptés aux personnes qui n’ont pas choisi d’être incinérées.

  

CREATION DE L’ASSOCIATION

 Pour ces raisons, une Association loi de 1901 a été créée à Nantes : « la Maison des Adieux ». Les statuts ont été déposés à la Préfecture de Loire Atlantique et publiés au Journal Officiel le 1 Juillet 2006.

 

L’Association «  la Maison des Adieux » a pour but :

 

1° « dans le cadre des obsèques, d’être un interlocuteur auprès des Pouvoirs Publics et de la Société Civile pour promouvoir la mise en place et le fonctionnement de lieu(x) civil(s) et laïque(s) pour la célébration des adieux dans le respect de chacun ».

 

            2° « d’apporter à ses adhérents et aux personnes qui le souhaitent, des informations autour du deuil et de la mort ».

L’Association « La Maison des Adieux » est indépendante de toute appartenance politique ou confessionnelle. Elle désire promouvoir, avec tous ceux qui se sentent concernés, la création de véritables lieux d’accueil pour les cérémonies civiles. Elle rassemble des individus et des associations.

Il semble important d’aller au-delà d’une simple réflexion ou entraide associative. En effet, l’absence de moyens élémentaires d’accueil et d’organisation provoque une souffrance profonde de voir qu’un proche, un(e) ami(e) puisse être mis en terre sans cérémonial, sans avoir de lieu de convivialité pour vivre ce temps de séparation. De nombreuses familles souhaitent une cérémonie plus personnalisée et structurante, il faut donc un lieu approprié pour ces moments de deuil en présence du défunt.

 

Il arrive très souvent encore que des familles athées ou ayant d’autres croyances ou philosophies que les religions officielles, soient amenées, malgré elles, à aller dans un lieu de culte afin d’avoir une cérémonie réalisée dans des conditions plus confortables et plus dignes. Il n’est pas souhaitable que les « églises » pallient les manques de l’Etat en ce domaine.

 

Cette nouvelle problématique de notre société n’est pas encore résolue. Les religions ont structuré, pour leurs membres, la naissance, le mariage, la mort… On ne peut être satisfait d’observer qu’en dehors des religions, il faille affronter une situation de vide et de non-assistance !  La collectivité a le devoir moral, de rendre un hommage à chaque citoyen le jour de son départ afin que    

tous commencent leur deuil. N’est-ce pas aussi le devoir de notre Etat républicain ?

  

Des parlementaires en sont conscients

Deux propositions de loi ont été récemment déposées à ce sujet à l’Assemblée Nationale :

 

-         le 23 Mai 2007, présentée par Paulette GUINCHARD, « instituant des funérailles républicaines » avec « présence d’un représentant de la commune »

-         le 29 Janvier 2008, "visant à permettre aux personnes désirant des obsèques civiles d’avoir droit à une cérémonie dans un lieu décent", présentée, entre autres députés, par Jean Marc AYRAULT, Marie Françoise CLERGEAU, Michel MENARD, Dominique RAIMBOURG, élus de  l’Agglomération Nantaise.

(Sur la page d'accueil du site,  chapitre "Présentation" (en haut à gauche),  vous avez accès à ces deux propositions de loi, que vous pouvez lire et imprimer)

  

LOCAUX PUBLICS NECESSAIRES 

            L’Association demande l’édification de bâtiment(s) indépendant(s). L’ensemble des locaux, accessibles à tous comprendra :

 

        - Une salle principale, modulable, pouvant recevoir aussi bien 30 que 300 personnes dont 200 assises. On pourrait concevoir une large entrée principale avec une grande porte à deux battants et un auvent ou préau permettant d’abriter une centaine de personnes debout en cas d’assistance importante.

 

            - Une salle annexe indépendante  que les proches pourront utiliser après les cérémonies funéraires pour une rencontre conviviale.

 

            - Une pièce ou bureau de taille moyenne  permettra l’accueil des proches pour préparer la cérémonie funéraire.

 

     - Des sanitaires

 

-                          - Un parking réservé

 

Ces bâtiments spécifiques devront être conçus et réalisés avec sobriété, ouverts sur la nature, dans un environnement en adéquation avec la fonction de ce lieu (le Cimetière Parc nous parait un lieu possible…)

 

L’Association demande à être associée à l’élaboration et au suivi du projet.

 

 

ANIMATION ET GESTION

 

L’animation 

L’Association ne pourra pas animer elle même les cérémonies, mais pourra mettre à la disposition des familles une documentation.

Lorsque la cérémonie des obsèques ne remplit pas son rôle, le désarroi des familles demeure encore vivace plusieurs années après. 

 

 

La gestion 

L’Association souhaite que  Nantes Métropole ait l’entière responsabilité

- de la réalisation architecturale du projet,

- de l’aménagement,

- de la gestion et du fonctionnement de ces lieux.

Toutefois, dans le cas où Nantes Métropole choisirait de confier aux entreprises de Pompes Funèbres une partie de ces tâches, l’association souhaite garder la Communauté Urbaine comme interlocuteur et décideur, pour le suivi de la réalisation, ainsi que le  contenu et le respect du Cahier des Charges.

 

Nous n’avons pas d’opposition au fait qu’une participation financière soit demandée aux familles qui utiliseront cette salle.

 

Dans un esprit de solidarité de la Communauté humaine et citoyenne, un barème devrait tenir compte de la situation financière laissée par le défunt (quotient familial ?). Le respect doit être le même pour les riches et pour les pauvres.

 

 

DEMARCHES EN COURS

 

Ce projet de l’Association « la Maison des Adieux » est en cours de présentation  aux Mairies et à la Communauté Urbaine, afin qu’une étude puisse être diligentée pour sa faisabilité et sa réalisation.

 

Après l’ouverture de ces lieux, à l’occasion de rencontres ponctuelles ou régulières avec Nantes-Métropole, l’Association, attentive aux observations des familles, exprime le souhait de solliciter telle amélioration  ou évolution du service rendu.

 

L’Association « La Maison des Adieux » demande que ce projet fasse l’objet d’une étude approfondie, à laquelle les membres de l’Association désirent participer.

 

Et pourquoi pas nommer ce lieu « La Maison des Adieux » ?...

 

 

 

 

 

                                                                                              Septembre 2008

 


Date de création : 26/01/2009 - 18:15
Dernière modification : 25/03/2014 - 14:17
Catégorie : L'Association Maison des Adieux - Objectifs de l'Association
Page lue 22126 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Devenir Membre de l'Association

Nous contacter

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Calendrier

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne